Voyage au Laos, découverte de Champasak – la beauté cachée!

0
112

J’ai une très bonne impression des Laostiens: honnêts, doux, gentils. En outre, j’adore le pays des millions d’éléphants avec sa splendeur naturelle qui n’a pas été changé par les gens.

Je voyage au Laos plusieurs fois mais c’est la première fois à Champasak, la capitale du sud du Laos.

Quittons à la frontière cambodgienne, nous sommes arrivés à Khone Phapheng – la plus grande chute d’eau en Asie, qui relie les deux rives du fleuve Mékong dans la province de Champasak et de Stung Treng du Cambodge. L’eau coule fortement, une mousse est blanche et le son de la cascade éclate de haut en bas. Sur le rivage se trouvent de vastes forêts. Et Champasak a tant de cascades majestueuses.

Le lendemain, nous avons également vu Tad Yuang, pas grand comme Khone Phapheng mais le paysage est tout beau.

À tôt matin, j’ai loué une moto pour faire le tour de la ville. Il n’y a pas de taxi. En plus, il n’y a que des motos et des tuk tuk. Prix assez doux, 30 000 kips (environ 80 000 VND) pendant plus d’une heure, il suffit de prendre des photos. Dans les rues de Paksé, il y a beaucoup de fleurs qui fleurissent dans le soleil brillant comme des scorpions dorés, des phénix … Pendant les jours à Champasak, je suis resté à Pakse, ce qui signifie « ville de l’estuaire » parce qu’elle se trouve dans l’emballage des deux rivières du Mékong et Se Pol.

J’ai visité une pagode, en face de l’Association Vietnamienne de Champasak. La pagode a un toit serpenté et brillant. La plupart des Laotiens sont des bouddhistes et lorsqu’ils sont morts, ils sont généralement incinérés et les cendres sont placées dans de petites tours placées autour du temple.

A Pakse, il y a très peu de grands immeubles. Les gens prennent la camionnette et le pays est toujours une civilisation de voiture.

En allant au marché de Pakse, le marché a été construit par Dao Huong, une femmes d’affaires vietnamienne résidant à Laos, alors les habitants l’appelé le marché de Dao Huong. Ce marché a plein de marchandises, divise en des zones. Les commerçants sont principaux Vietnamiens.

Dans le marché, les marchandises proviennent principalement de Thaïlande et du Vietnam. En bavardant avec moi, Mme Be (le nom intime de Buan Heuang), fille de Mme Dao Huong, qui dirige un grand groupe de cent millions de dollars de Dao Heuang au Laos depuis 2006, se prépare à construire et à élever le niveau du marché. Le prix de location chaque zone ici est en moyenne plus de 100 $ par mois. J’ai acheté du bœuf séché, de la saucisse pour faire le cadeau.

Voyage au Laos, venez à Champasak, vous devez visiter Wat Phou, le temple a été reconnu le patrimoine mondial par l’UNESCO en 2001.

Construit en IXe et XIIIe siècles, Wat Phou était l’un des temples les plus sacrés de la dynastie khmère, avant que les Khmers ne déménagent au sud pour construire le temple d’Angkor Wat à Siem Reap, au Cambodge. La population de Wat Phu est divisée en trois niveaux, appuyés sur la montagne de l’éléphant. Deux vestiges des zones inférieures et périphériques ont été dévastés par le temps, il reste seulement la zone centrale qui conserve des vestiges les plus évidents.

Champasak a plein de potentiels de développer le tourisme. Pendant ce voyage, nous avons pris le petit-déjeuner à Binh Duong, au Vietnam; le déjeuner à Kracheh, Cambodge et le dîner à Pakse, au Laos. Ainsi, la construction d’un tour de « repas d’une journée dans 3 pays » est parfaitement réalisable. Sans parler de la frontière entre la Thaïlande et Champasak, il y aura donc des options plus attrayantes pour les visiteurs.

À côté de Wat Phou, la cascade de Khone Phapheng, Siphadone – 4 000 îles sur la rivière de Mékong, la cuisine du Laos est variée, délicieuse et propre.

Vous pourrez vous asseoir sur le Mékong, boire des bières et déguster du poisson grillé, de la salade de poisson, du barbecue avec du riz gluant blanc.

Nous avons échangé avec de jeunes entrepreneurs à Champasak sur la coopération dans le développement du tourisme. Bien que les infrastructures touristiques soient limitées, l’industrie du tourisme de Champasak est très prometteuse.

Je reviendrai bientôt à cet endroit avec les agences de voyages au Vietnam, car je crois qu’elles se soucient de la terre majestueuse et de la beauté cachée de cette région!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here